Dark Circus    uk

Previous Image
Next Image

De et par Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet
D’après une histoire originale de Pef

Regard extérieur: Frédéric Maurin

« Venez nombreux, devenez malheureux », tel est le slogan du Dark circus, ce cirque sombre, cirque de la mort, qui plante son chapiteau au coeur de la nouvelle création de STEREOPTIK. L’idée originale et le scénario sont de Pef, l’auteur et illustrateur du Prince de Motordu et de nombreux autres livres pour enfants, rencontré par hasard par Jean-Baptiste Maillet il y a 9 ans. Avec l’amitié, est née l’envie d’imaginer une création et, pour le duo de STEREOPTIK, l’occasion inédite de travailler à partir d’un texte.

C’est aussi la première fois que l’on entend des mots dans un de leurs spectacles, par l’entremise d’un Monsieur Loyal à la dégaine d’un rocker de BD fatigué. Dans ce cirque de malheur, les catastrophes se suivent comme les numéros s’enchaînent : la trapéziste s’écrase au sol, le dompteur finit dévoré par le fauve indomptable et l’homme canon disparaît dans l’espace à jamais. Jusqu’à ce qu’un jongleur maladroit vienne à nouveau insuffler couleur et vie sous le chapiteau…

Si le cirque est sombre, le ton ne l’est pas. Au contraire, Tout cela est raconté avec beaucoup d’humour et de poésie par l’action combinée de la musique et des images. Un humour paradoxal à l’aune de la devise «venez nombreux, devenez malheureux ».

Les dessins à l’encre noire plus ou moins diluée, le travail de contraste et de lumière proche de la photographie ainsi que l’inventivité des procédés créent des images de toute beauté. La magie visuelle du spectacle renoue avec cette magie ancienne et merveilleuse du cirque, avec sa part irréductible d’enfance. En deux temps trois mouvements, un paysage urbain d’immeubles et de rues se transforme en une vision de chapiteau rempli d’une foule curieuse. La caisse claire éclairée d’un halo de lumière devient la piste aux étoiles et le manche de la guitare se métamorphose en un dompteur sévère. Il suffit d’un petit coup de gomme pour libérer un cheval fougueux loin du huis clos de la piste. Et semer à ses trousses des bouffées de poésie.

Maïa Bouteillet

Informations Tehniques

Création Festival d’Avignon 2015
Spectacle tout public à partir de 8 ans
Durée : 55 minutes
En salle / Noir complet indispensable
Plateau 8/6 mètres minimum
4 personnes en tournée

Partenaires

Production déléguée : STEREOPTIK

Coproduction : L’Hectare scène conven­tionnée de Vendôme, Théâtre Jean Arp scène conventionnée de Clamart, Théâtre Le Passage scène conventionnée de Fé­camp, Théâtre Epidaure de Bouloire – compagnie Jamais 203.

Avec le soutien : du Théâtre de l’Agora scène nationale Evry Essonne, de L’Echalier/Saint-Agil, du Théâtre Paris Villette, de la MJC Mont-Mes­ly Madeleine Rebérioux/Créteil.

 

Le spectacle bénéficie d’une aide à la production du Ministère de la Culture et de la Communication/ DRAC Centre-Val de Loire et de la Région Centre-Val de Loire.