Dark Circus    uk

Previous Image
Next Image

De et par Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet
D’après une histoire originale de Pef

Regard extérieur: Frédéric Maurin

« Venez nombreux, devenez malheureux ! » Ce message résonne dans les rues d’une ville en noir et blanc dont les habitants affluent au cirque pour s’attrister. Au centre du sombre chapiteau, un sinistre Monsieur Loyal présente des numéros plus tragiques les uns que les autres. Le Dark Circus est la genèse en négatif de la joie propre au cirque qui parcourt les routes de nos enfances. Né dans la tête de Pef et confié aux mains de STEREOPTIK, il amuse par une cruauté grinçante qui rappelle les jeux du cirque antique. Pourtant, un jongleur, aussi malchanceux que les acrobates, trapézistes et dompteurs qui l’ont précédé, laisse échapper une boule rouge de son chapeau. C’est la note dissonante, la couleur criarde que tout le monde secrètement attendait. La fatale destinée de ce cirque se renverse. La magie fait son entrée sur la piste, rejoignant la virtuosité qui opérait déjà au centre du plateau où Jean-Baptiste Maillet et Romain Bermond animent instruments, marionnettes, ombres et manivelles. Grâce au dessin et à la musique qui construisent sous nos yeux un film, le spectateur retrouve l’émerveillement qu’annoncent à tout enfant les roulements de caisse claire.

Marion Canelas pour la 69e édition du Festival d'Avignon, 2015

Informations Tehniques

Création Festival d’Avignon 2015
Spectacle tout public à partir de 8 ans
Durée : 55 minutes
En salle / Noir complet indispensable
Plateau 8/6 mètres minimum
4 personnes en tournée

Partenaires

Production déléguée : STEREOPTIK

Coproduction : L’Hectare scène conven­tionnée de Vendôme, Théâtre Jean Arp scène conventionnée de Clamart, Théâtre Le Passage scène conventionnée de Fé­camp, Théâtre Epidaure de Bouloire – compagnie Jamais 203.

Avec le soutien : du Théâtre de l’Agora scène nationale Evry Essonne, de L’Echalier/Saint-Agil, du Théâtre Paris Villette, de la MJC Mont-Mes­ly Madeleine Rebérioux/Créteil.

 

Le spectacle bénéficie d’une aide à la production du Ministère de la Culture et de la Communication/ DRAC Centre-Val de Loire et de la Région Centre-Val de Loire.